Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)
Retour à la page principale
CLIQUER
ICI

Recherche

Index des rubriques
> BMC
> Cette semaine
> Musicographie
> À ne pas manquer!
Discussions actives
> WOW!!! (2)
> Bad religion était en ville... (4)
> Question!!! (1)
> BMC (2)
Ailleurs sur Joueb.com
> solidaires08 : Macron écrit aux français-es... Pour que rien ne change dans la politique du gouvernement
> solidaires08 : Fiche 21 : Le maintien dans l’emploi et les modifications apportées à la procédure d’inaptitude
> ultraball : 2149-04 : les MVP du tour
> zakath-nath : Lavondyss
> atelier-relais-ronsard-tremblay-en-france : Projet golf
> zakath-nath : Glass
> zakath-nath : Tombeau ouvert
> liz : Monsieur La Palice
Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?



Vers une mode hyper-sexualisée.


--> Nos stars sont-elles trop sexy?

Nos stars sont-elles trop sexy?

Vous savez, la mode n'est pas née d'hier. La provocation non plus.
Les années cinquantes
 James Dean et Marlon Brando popularise deux vêtements laissant deviner les formes du corp: le jeans et le t-shirt. Le premier symbolise la révolte de la jeune génération et le second était le maillot de corps des matelots vers la fin des années 1800.

Les années soixante
Inventions de la minijupe, dévoilant soudainement des millions de jambes et auttant de chemains vers la sexualité plus affichée. On remarque aussi l'influence marqué des chanteurs et des comédiens sur la mode des jeunes.

Les années soixante-dix
Époque de liberté sexuelle. Le poil, diffuseur d'odeur et déclancheur d'activité sexuelle, est à la mode. Les cheveux se portent longs, les gars portent la barbe. Les tabous sont bousculés, les moeurs changent.

Les années quatre-vingt
«Une certaine chanteuse pop du nom de Madonna parle ouvertement et abondamment de sa sexualité, rappelle la sexologue Geneviève Lalonde. Ce que font aujourd'hui la plupart des vedettes.» Apparition des vêtements fluo, signe d'une certaine volonté d'attirer les regards.

Époque actuelle
Tout doit être immédiat : le plaisir, la séduction, les intentions. Le mystère est out ; il faut être beau, faire jeune à tout prix et à tout âge. Faute d'être beau, on attire l'attention. Difficile d'assumer l'anonyma de la ville, les gens jouent à la vedette et s'habillent pour qu'on les remarque.


Source:MarietteJulien,professeure
à l'École supérieur de mode.
 

 

Ecrit par Nicolas Cournoyer, le Jeudi 17 Novembre 2005, 20:12 dans la rubrique "Cette semaine".
Repondre a cet article



Venez nous voir
Liens

BMC musique



Ticket PRO



Réseau Admission

Syndicalisation